A propos

J’ai toujours dessiné. Depuis ma plus tendre enfance…

En 1987, le hasard fait que je récupère une boite de couleurs à l’huile sur le tournage d’un opéra de Puccini.

La Bohème, film réalisé par Luigi Comencini avec Barbara Hendricks, Massimo Girotti.

Je me souviens de cette rencontre.

Un choc.

J’arrive dans une cour d’un immeuble, et je tombe sur la répétition d’une scène avec Barbara Hendrix que je ne connaissais pas.

Ni l’opéra en général d’ailleurs…

Cet opéra raconte l’histoire de Marcel, artiste peintre qui vit misérablement sous les toits d’une chambre de bonne à Paris et tombera éperdument amoureux de Mimi, une voisine.

J’ai été bouleversée en arrivant dans cette cour. La voix de Barbara Hendrix m’a percuté !

Puis je suis invitée à visiter le décor de l’atelier de Marcel où se trouvaient chevalets, accessoires de peintre, et des boites de peinture à l’huile !

On m’offrira l’une d’entres elles à la fin du tournage.

Ce sera chez moi, que je vais peindre avec une grande émotion La mort de Carmen de l’opéra de Bizet avec ces couleurs à l’huile.

C’est ce que j’ai eu envie de vous raconter.

J’ai découvert l’huile et l’Opéra.

Je n’ai pas fait les Beaux Arts, je n’ai pas eu de formation artistique.

Je peins avec mon cœur et mon âme.

Lydie Bonnaire

A propos